Enquêtes criminelles – Affaire Gillet : l’agriculteur a-t-il dit toute la vérité ? / Affaire Bary : l’heure du crime du mercredi 2 octobre 2019

Pour regarder cet épisode en replay HD gratuit, vous devez créer un compte GRATUIT. L' inscription facile et rapide. une fois inscrit, vous aurez accès à tous les nouveaux épisodes de programmes télévisés.

Enquêtes criminelles – Affaire Gillet : l’agriculteur a-t-il dit toute la vérité ? / Affaire Bary : l’heure du crime du mercredi 2 octobre 2019 en replay streaming

Diffusé sur W9 le mercredi 2 octobre 2019 à 21:05 – Durée : 1 h 52

Affaire Gillet : l’agriculteur a-t-il dit toute la vérité ?
Le 17 avril 2013, à Blagny, un petit village des Ardennes, les parents d’Anaïs Guillaume sont inquiets. Leur fille, âgée de 21 ans, n’est pas rentrée de la nuit. D’ordinaire, lorsqu’elle découche, elle les prévient systématiquement. La dernière personne à avoir vu la disparue, c’est son patron : Philippe Gillet, 40 ans, un agriculteur dont elle est tombée folle amoureuse. L’homme, veuf et père de deux enfants, reconnaît que la jeune femme a bien dormi chez lui mais elle serait partie au beau milieu de la nuit. Philippe Gillet n’aurait donc rien à se reprocher. Seulement, au fil de l’enquête, des éléments troublants laissent penser qu’il n’a peut-être pas dit toute la vérité. La voiture d’Anaïs est retrouvée calcinée à quelques kilomètres de la ferme de l’agriculteur. Et, plus accablant, le fermier a acheté 50 kilos de chaux deux jours à peine avant la disparition de sa petite amie. De quoi se débarrasser d’un cadavre sans laisser aucune trace… Mais ce n’est pas tout. Les enquêteurs découvrent qu’un an plus tôt, la première compagne de l’agriculteur est morte écrasée par une de ses vaches, un accident rarissime. Et s’il s’agissait en réalité d’un meurtre maquillé ? Dans ce cas, pourquoi Philippe Gillet aurait-il tué son épouse avant d’assassiner sa nouvelle compagne ?

Affaire Bary : l’heure du crime
Le 26 mars 2004, lorsque Laurent Bary, éleveur de poulets, rentre chez lui à 50 kilomètres de Dijon, il découvre une scène d’horreur : sa femme Valérie gît dans une mare de sang. Cette aide-soignante sans histoires a le crâne fracassé et elle a été sauvagement poignardée à treize reprises. Très vite, l’enquête s’oriente vers un cambriolage qui aurait mal tourné car plusieurs objets personnels de la victime ont disparu. Seulement, il y a un élément qui ne colle pas avec cette hypothèse : les gendarmes trouvent près du cadavre l’arme du crime, un couteau de boucher dont la lame mesure plus de vingt centimètres. Il appartient au mari de la victime mais aucune empreinte, ni aucun ADN ne sera retrouvé. Interrogé, Laurent Bary a un solide alibi. Lorsque selon l’autopsie son épouse a été tuée, il était en train de livrer des poulets dans la région. L’homme est donc innocent… Mais l’heure estimée du meurtre est-elle exacte ?




Telecharger ICI sur Uptobox

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.