Chroniques criminelles – Affaire Lomoro complot familial ou règlement de compte


Chroniques criminelles – Affaire Lomoro complot familial ou règlement de compte en vidéo replay streaming

Chroniques criminelles – Affaire Lomoro : complot familial ou règlement de compte ?/ Un meurtre sans cadavre

Raphaël Lomoro est un ancien mineur d’origine italienne qui a toujours vécu dans la région Mosellane. C’est ici qu’il a fondé sa famille avec Simone, son épouse, avec qui il a eu six enfants. En 2002, Raphaël Lomoro décide de tout plaquer pour un projet fou : cultiver la vanille à Madagascar. Pendant près de quatre ans, il va faire des allers-retours entre la France et son île du bout du monde afin de pouvoir profiter au maximum de sa famille. Mais à partir de Noël 2006, silence radio. C’est en juin 2007, à Behren-les-Forbach dans le département de la Moselle que sa sœur, très inquiète depuis déjà six mois, signale sa disparition à la gendarmerie. Les enquêteurs pensent d’abord à un règlement de compte entre exploitants agricoles. Car à Madagascar, les différends peuvent parfois se régler de façon un peu expéditive… Mais en poursuivant leurs investigations, ils vont découvrir que Raphaël est bien venu en France le 15 Décembre 2006. C’est sa femme Simone qui serait venue le chercher à l’aéroport de Roissy accompagnée de leur deuxième fille Samantha, 17 ans. Après une dispute dans la voiture, Raphaël, prétextant des affaires à régler à Paris, leur aurait demandé de le laisser ici, à Roissy. Et après ? Plus rien. Mais où est passé Raphaël Lomoro ? Simone et Samantha cachent-elles des éléments essentiels aux enquêteurs ? Les gendarmes vont découvrir que finalement la France peut s’avérer aussi dangereuse qu’une île à l’autre bout du monde… Pour « CHRONIQUES CRIMINELLES », Mariette Vasse, la sœur de la victime, mais aussi et pour la première fois à la télévision, le beau-frère de la victime et sa compagne malgaches reviennent sur ce drame qui les a bouleversés.

Télécharger Sur Uptobox ICI

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.